Histoire de Soft Skills: un recrutement pas comme les autres.


Cet article relate bien la place des soft skills dans le recrutement et l’ampleur qu’elles prennent.


https://www.forbes.fr/business-inside-tv/les-soft-skills-prennent-une-place-grandissante-dans-les-processus-de-recrutement/


Lors d’un entretien d’embauche, la recherche de soft skills permet d’apporter une approche comportementale au profil recherché. Ces compétences doivent être en adéquation, certes avec le profil recherché pour le poste, mais également avec les valeurs de l’entreprise.


Quand j’étais DRH, j’organisais bien évidemment de nombreuses sessions de recrutement. Cette recherche de soft skills s’équilibrait avec la recherche des hard skills (compétences techniques/professionnelles), mais un jour…


Entretien de Kevin 20 ans. Il n’est pas issu du domaine mais possède quelques compétences transférables.

L’entretien commence, on ressent sa motivation mais également son stress. Cependant Kevin s’est donné en amont les moyens de réussir cet entretien. Il est habillé correctement, ponctuel, connait son sujet. Il répond aux différentes questions et à son tour n’hésite pas en poser pour manifester son intérêt. Un profil se dessine,… un bon profil.


Arrive une de mes questions préférées :

« Je suis une bonne fée, et je vous offre la possibilité de faire 3 vœux ? »

Kevin est pantois ! « Que répondre à cette question ? », telle était l’interrogation qu’on lisait dans son regard…


Soudain il sourit et répond :

- De l’argent

- Des petites copines

- Et faire la fête


Que penser de sa réponse ?


Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’ai embauché Kevin !

Et ce fut une réussite: travailleur, rigoureux, sérieux,... un de mes meilleurs employés !


D’après vous, qu’ai-je vu dans cette réponse ?



Stéphanie